Jeudi, 13 Décembre 2018

Accueil

Au niveau européen, la Directive cadre sur l’eau a introduit la notion de bon état des masses d’eau. L’évaluation de ce bon état implique de connaître l’évolution de l’état des zones humides qui les composent en partie.

En Rhône Méditerranée & Corse où les inventaires des zones humides s’achèvent, la mise en place d’un outil d’évaluation du bon état de ces milieux naturels de haute valeur écologique constituait donc une suite logique.

Le programme RhoMeo associe gestionnaires et chercheurs afin de développer les méthodologies nécessaires à la construction d’un observatoire de l’évolution du bon état des zones humides du bassin Rhône Méditerranée.

Développé initialement sur Rhône-Alpes, ce programme devra se déployer sur l’ensemble du Bassin avec l’objectif final de construire, en collaboration étroite avec les acteurs des autres régions, des méthodologies cohérentes de travail ainsi que des outils de traitement de l’information compatibles.

Le travail programmé entre 2009 et 2012 en Rhône-Alpes s’organise autour des cinq thèmes suivants:

1. Un travail méthodologique d’identification des indicateurs biologiques du bon état des zones humides (définition de protocoles) pouvant également servir à l’évaluation d’autres politiques (DH, DO, RNR, ENS).

2. Le test de ces protocoles sur un échantillon de zones humides réparties sur l’ensemble du territoire.

3. Le test de méthodes d’analyses rapides par interprétation d’images satellite de l’ensemble des zones humides du territoire.

4. Le développement d’outils de gestion de l’information et d’analyse des données en lien avec les outils existants (Boite à outils AERMC, SINP, SERENA, CARMEN…) et utilisables par l’ensemble des acteurs qui seront impliqués dans les démarches.

5. Le retour d’expériences sur les précédentes étapes du travail débouchant sur une proposition d’observatoire des zones humides du bassin Rhône Méditerranée & Corse.

Les partenaires du programme